Expositions temporaires

Lémenc... sous nos pieds : les origines de Chambéry révélées par l'archéologie

Du 19 septembre 2020 au 9 janvier 2021

Une exposition des Archives municipales de Chambéry

De mai à juillet 2020, au pied de la colline de Lémenc, une équipe d’archéologues a fouillé des vestiges appartenant à la première agglomération antique reconnue à Chambéry. « Lémenc… sous nos pieds » présente ce chantier d’un grand intérêt pour l’histoire de Chambéry et les premiers résultats d’une aventure archéologique qui ne fait que débuter. 

Parmi les vestiges retrouvés, on citera des bâtiments dont l’usage n’est pas encore connu, des voies de circulation, des canalisations, ainsi qu’un espace qui pourrait être une place commerciale. Le mobilier archéologique est abondant : des centaines de monnaies, des caisses de tessons de céramiques, ou encore des menus objets de la vie quotidienne : pince à épiler, bague, épingle en os, poids de métier à tisser… Tous sont en cours d’étude et permettront de mieux cerner le site et son occupation.

Jean Dubuisson et les Hauts de Chambéry (1963-1974) : le dessin d'un quartier.

Du 13 avril 2019 au 5 janvier 2020

Le service Ville d’art et d’histoire revient sur la naissance du quartier des Hauts de Chambéry dans les années 1960-1970, et sur la carrière de son architecte en chef, Jean Dubuisson, reconnu par ses pairs et par les historiens de la discipline comme l’une des grandes figures de l’architecture du logement des Trente Glorieuses.

Appelé à Chambéry en 1963 pour piloter la construction d’un nouveau quartier d’habitation sur le plateau de la Croix Rouge, Jean Dubuisson y trouve un terrain d’expression sans précédent. Le caractère monumental du programme (qui prévoit 8000 logements et de nombreux équipements) et son implantation sur un site à la topographie exceptionnelle en font l’un des projets les plus marquants de sa carrière. Pendant près de 10 ans, il y décline des méthodes de conception et une architecture résolument modernes, où s’incarne une recherche constante de l’harmonie géométrique, de l’ouverture sur le paysage, et du confort pour tous.

À travers une sélection de dessins, plans, maquettes, photographies et témoignages de l’époque issus de fonds d’archives nationaux et locaux, l’exposition propose une immersion dans la pratique de l’architecte, et nous invite à découvrir sous un angle nouveau l’architecture des premières années du quartier des Hauts de Chambéry, labellisée « Patrimoine XXème » en 2003.

Autour de l’exposition :

  • Le service Ville d’art et d’histoire propose pour les grands et les petits un programme de visites guidées, ateliers et rencontres autour de l’exposition et du quartier des Hauts de Chambéry.
  • Pour aborder l’évolution du quartier jusqu’à nos jours, retrouvez l’exposition « 50 ans de modernité, l’urbanisme des Hauts de Chambéry » au rez-de-chaussée du Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine.