Exposition permanente

Informations relatives au coronavirus

En raison des mesures nationales prises actuellement pour limiter la propagation du coronavirus, la Ville de Chambéry met tout en oeuvre pour assurer la continuité des services publics essentiels et pour en informer les habitants.

Retrouvez toutes les informations actualisées 

COVID-19 - fermeture de l'Hôtel de Cordon

En raison de l'épidémie de Coronavirus, l'Hôtel de Cordon sera fermé à partir du dimanche 15 mars 2020.

En savoir plus sur les mesures prises par la ville de Chambéry

Le Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine de Chambéry prend place dans un ancien hôtel particulier, l’hôtel de Cordon, situé au coeur du centre ancien.

Deux niveaux de lecture s’offrent à vous : la découverte de l’exposition permanente qui relate l’histoire de la ville et ses caractéristiques et celle de l’ancien appartement qui l’abrite. Maquettes des hôtels particuliers et du secteur ancien, récits sur la restauration du patrimoine, décors anciens... Vous ne regarderez plus Chambéry comme avant !

Des salles thématiques pour se familiariser avec Chambéry

Le parcours proposé dans l'exposition permanente offre des entrées en matière sur des thématiques déclinées en cinq salles. La découverte du lieu peut se faire sans parcours prédéfini, en circulant d’espace en espace :

  • salle SAUVEGARDER – la sauvegarde du patrimoine ;
  • salle HABITER – l’habitat à Chambéry ;
  • salle CROÎTRE – l’évolution de la ville ;
  • salle RACONTER – les visages de Chambéry ;
  • salles APPROFONDIR – les expositions temporaires.

L'Hôtel de Cordon : un hôtel particulier accessible au public

Entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle, de nombreuses familles aisées viennent occuper de hautes charges dans les administrations des États de Savoie. Cette élite fait construire des hôtels particuliers qui connaîtront des changements d’affectation et de propriétaires au cours des siècles. L’hôtel de Cordon est représentatif de cet habitat noble caractéristique du secteur sauvegardé chambérien. En 2004, l’acquisition par la ville du 1er étage, répond à une volonté de préserver l’intégrité de cet ancien appartement et de le rendre accessible au plus grand nombre.

L’implantation dans l’hôtel de Cordon d’un équipement culturel offre l’opportunité de pénétrer, chose rare, dans un intérieur. Pour préserver cette dimension domestique, les architectes Jean-Pierre Pribetich puis Andrea Bortolus, en charge de la conversion d'une partie de l'hôtel particulier en Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine, ont préconisé des interventions non traumatisantes, dans le respect du lieu, tout en ménageant un éventuel changement de destination. 

L’hôtel de Cordon s’inscrit dans un parcellaire en lanières hérité du Moyen Âge. Ses deux entrées et son caractère traversant permettent de rejoindre cours et allées qui rythment le tissu urbain du centre ancien.