Les résultats de l'enquête

Un jeune Chambérien sur 10 impliqué dans la politique jeunesse de la ville. Près de 1 000 questionnaires remplis : c’est le résultat de la concertation engagée par la Ville de Chambéry auprès des 12 000 jeunes Chambériens de 11 à 25 ans.

Une démarche de consultation unique qui s’est tenue de mars à fin mai, sous différentes formes : entretiens en face à face, questionnaires, ateliers autour de six thématiques qui ont mobilisé 437 jeunes et enfin le 15 juin le Forum Jeunesse qui a permis d’affiner les premières pistes envisagées via des propositions concrètes travaillées par petits groupes. Baptisée Chambéry Connectée Jeunes, cette démarche s’inscrit dans le programme européen Gaia visant à impliquer les jeunes dans la gestion de leur ville : Chambéry a été choisie et à bénéficié à ce titre d’un accompagnement de l’ANACEJ.

« La ville souhaitait lancer une grande consultation pour réfléchir à la réécriture d’une politique municipale jeunesse forte, engagée et planifiée pour les cinq ans à venir », précise Samuel Caillault, directeur du service jeunesse. La méthode ? La ville s’est associée avec le service démocratie participative pour mobiliser tous les partenaires jeunesse, qui se sont fait « les relais pour emporter le mouvement de manière progressive », ajoute le maire de Chambéry, Michel Dantin.