Parking Ravet : la version initiale enrichie

27/11/2020

Participation citoyenne Stationnement

Trois semaine de concertation en octobre

Pendant trois semaines, des ateliers, des permanences d’information, une exposition, des réunions publiques et la diffusion d’une présentation détaillée des évolutions possibles du projet ont permis au public de s’emparer du sujet.



Près de 150 personnes ont participé à la réunion de lancement, puis plus de 300 personnes aux différentes réunions publiques et permanences. En plus des réflexions recueillies lors des temps d’échange, plus de 550 contributions ont été déposées, en ligne ou via le formulaire imprimé mis à disposition à la maison des associations et en mairie de quartier.
La concertation a fait ressortir deux préoccupations majeures chez les participants :

  • le besoin d’une politique de mobilité cohérente et durable,
  • l’importance d’un projet de parking dont les coûts sont maîtrisés / minimisés

La concertation aura aussi permis d'instaurer un dialogue constructif.


Une décision contrainte par le contrat de concession

Compte tenu des implications financières, de la crise sanitaire et de ses incidences budgétaire, et des conditions du contrat de concession qui lie Q Park à la ville de Chambéry, la décision a été prise de terminer le parking selon le permis de construire initial, dans une version néanmoins amendée et complétée.

Le chantier devrait reprendre rapidement. Un avenant au contrat de DSP sera voté en Conseil Municipal afin de rééquilibrer le contrat entre la Ville et son délégataire.

Un projet et des abords enrichis par la concertation

La concertation a mis en lumière la volonté d’un projet qui prenne en compte les mobilités douces et qui s’intègre mieux dans son environnement.

Plusieurs aménagements ont été décidés sur l’ouvrage et ses abords :
● Augmentation du nombre de stationnements sécurisés pour les vélos et installation de prises pour les vélos à assistance électrique ;
● Installation de nouvelles prises pour les véhicules électriques ;
● Ajout de plusieurs places dédiées aux véhicules en autopartage.
● Réalisation d’un maillage de cheminements piétons, poussettes, cycles autour du parking / faubourg Nézin, nouvelle rue Pillet Will – Porte de Mérande
● Lancement d’une réflexion sur la vocation du local commercial, pour rechercher une alternative viable au projet unique de garage de réparation automobile initialement envisagé, vers une utilisation en lien avec les mobilités alternatives ;
● Réaménagement de la place de la Libération en prenant en compte tous les usages des habitants et visiteurs ;
● Réaménagement de l’avenue des Ducs (piste cyclable + voies bus dans les deux sens, trottoirs élargis, végétalisation notamment) ;
● Réaménagement du segment boulevard Lémenc / Pont des amours (avec création si possible d’une piste cyclable dans le sens montant et l’élargissement du trottoir côté parking Ravet)

Plus largement, l'intégration de cet équipement s'inscrit dans un projet global de reconquête de l’espace public et de réduction de la place de la voiture, pour une transformation durable de la ville. Une partie des 5 hectares dédiés au stationnement payant à Chambéry sera reconquis pour laisser plus de place à d’autres usages, notamment aux modes doux et à la végétalisation.

Newsletter

Restez informé sur les dernières actualités de la Ville de Chambéry !

Captcha anti-spam
(Regénérer)