Histoire

Informations relatives au coronavirus

En raison des mesures nationales prises actuellement pour limiter la propagation du coronavirus, la Ville de Chambéry met tout en oeuvre pour assurer la continuité des services publics essentiels et pour en informer les habitants.

Retrouvez toutes les informations actualisées 

Info coronavirus - Fermeture du Musée de Chambéry

En raison de l'épidémie de Coronavirus, le musée de Chambéry est fermé à partir du 15 mars jusqu'à nouvel ordre.

En savoir plus sur les mesures prises par la ville de Chambéry

Le bâtiment qui abrite aujourd'hui le musée des Beaux-Arts de Chambéry était une ancienne halle aux grains, appelée grenette, construite au début du XIXème siècle.

A partir de 1889, la ville de Chambéry décide de transformer ce site pour y installer son musée-bibliothèque.

L’architecte François Pelaz, chargé des travaux, démoli l’étage de l’ancienne grenette pour ne conserver que le rez-de-chaussée avec ses piliers et ses voûtes. Il construit deux nouveaux étages desservis par un grand escalier à double rampe.

A cette époque, le rez-de-chaussée accueillait, outre la galerie de sculptures, l’école de peinture et de dessin.

Le 1er étage était occupé par la bibliothèque et le second par la collection de peintures.

En 1992, lors de la création de la médiathèque Jean-Jacques Rousseau, la bibliothèque déménage, le musée investit alors la totalité du bâtiment.

Entre 2009 et 2011, le musée des beaux-arts de Chambéry connaît une importante rénovation.

Clarté et luminosité sont apportées par la création de nombreuses ouvertures ainsi que la découverte de la verrière au 2ème étage.

La nouvelle mezzanine, quand à elle, permet d’accroître la surface d’exposition.

Aujourd’hui, le rez-de-chaussée du musée reçoit l’espace d’accueil et de vestiaire, l’artothèque ainsi qu'un café-librairie "Quai des Arts".

Le 1er étage est consacré aux expositions temporaires et le second aux collections permanentes.