Théâtre : Un garçon, c’est presque rien

Quel ado étiez-vous ? Populaire ou discret ? Bagarreur ou studieux ? À 16 ans, Roméo, lui, a du mal à trouver sa place.
À la différence des garçons de son âge qu’il trouve brutaux, il préfère rester dans sa bulle, le casque vissé sur les oreilles, à écouter de la musique. Jusqu’au jour où arrive Justine, une jeune fille solaire. Ensemble, ils vont se révéler, se sauver. En adaptant le second livre de Lisa Balavoine, Moïse Touré porte sur scène un regard tendre sur une adolescence qui se construit loin des clichés.

Note d'intention
Avec les Orphelins de la pluie, – ce travail mené avec les élèves de l’ECA d’Annecy en 2019-2021 – j’ai (re)découvert le monde de l’adolescence, ses forces en puissance et ses fragilités, ses audaces et ses peurs. Pendant le temps de la Covid, j’ai côtoyé ces adolescents, j’ai parlé avec eux. Victimes de la pandémie et de ses conséquences (confinement, rythme scolaire perturbé, proches touchés par la maladie…), bouleversés dans leur vie quotidienne, j’ai vu ces adolescents comme de véritables sismographes de la société. Par leurs attitudes, leurs questionnements, leurs mots, leur acceptation ils m’ont entrainé à m’interroger sur ce qu’ils nous disent des fluctuations parfois violentes qui parcourent l’époque.

Le roman de Lisa Balavoine m’est arrivé à ce moment-là. A travers le personnage principal de Roméo, celui qui dit « je ne sais pas vraiment moi-même à quoi je ressemble », celui qui connaît le désarroi d’être un garçon autant que l’inquiétude de ne pas en être un, j’entre aujourd’hui sur le terrain miné de l’adolescence où, entre prudence et témérité, chacun cherche sa voie, dans la quête tourmentée et chaotique, trouble et fiévreuse, d’un futur qui n’a pas encore de nom.

J’ai choisi de travailler avec des acteurs du même âge que les protagonistes, cela exige de moi de me mettre à leur écoute, au rythme de leur énergie, des battements de leurs tempes aussi bien que des trépidations de leurs musiques. Je souhaite faire entendre la voix de ce Roméo, garçon d’entre tous les garçons qui ont su grandir : « je ne veux pas manquer ma vie ».

Il est question dans ce spectacle d’incomplétude, de peurs, de désirs, d’identité, d’appartenance. Et de bouillonnements. Adultes, nous ne savons pas toujours comment nous- mêmes avons traversé ce maelström adolescent. Le théâtre a besoin de mettre sur la scène cette traversée.
Moïse Touré, Cie Les Inachevés

Informations pratiques

Horaires

Jeudi 7 mars 2024 à 19h.

Vendredi 8 mars 2024 à 19h.

Tarifs

Tarif unique : 8€

Communication

Coordonnées

Théâtre Charles Dullin
Place du Théâtre
73000 Chambéry