> > Concert Jazz et Boris Vian : En avant la zizique

Concert Jazz et Boris Vian : En avant la zizique

27 septembre 2019

Création à l'occasion des 60 ans de la disparition de Boris Vian par le trio jazz" Loup trio" et le comédien Alain Carré.
Au programme, poèmes, chansons, tubes et la nouvelle « Les chiens, le désir et la mort »
VIAN, vous avez dit ACTUEL ???
C’est dans sa tentative d’enrichissement de la langue française que l’on peut apprécier, à sa juste démesure, l’ingéniosité de l’ingénieur Boris Vian. D’un bout à l’autre de son œuvre, nous sommes entraînés, soûlés jusqu’au vertige, par un verbe d’une luxuriance et d’un baroquisme fascinants. Dans sa nouvelle « Les chiens, le désir et la mort », chacun des personnages dont nous sommes amenés à faire la connaissance semble avoir banni une fois pour toutes le banal. Ici, le mouvement aime à s’infléchir en de subtiles variations de ton et d’atmosphère, en des volte-face imprévues. La détente et la tension, le sourire et la grimace, la sérénité et l’angoisse se font constamment de complexes et fascinantes politesses. Il semble que, grâce à Vian, l’expression tragi-comique ait enfin acquis son exacte signification. Dans tous les domaines, les à-coups, les changements d’optique et de rythme nous placent sous un feu roulant d’images comme la littérature en a peu connues. L’imprévu devient un pari magistralement tenu. »
Chez VIAN la littérature, c’est du JAZZ !!!
Si Boris Vian a si heureusement rencontré la poésie, c’est, peut-être, parce qu’il ne l’a jamais véritablement cherchée, ce qui est encore la meilleure façon de la trouver. Il n’a pas cultivé la poésie dans ses chansons, il l’a laissée pousser librement, sans paraître s’en préoccuper. Au lieu de produire des plantes d’appartement, il a fait naître une flore autrement luxuriante et parfumée. Dans cette création, comme dans l’œuvre littéraire de Boris Vian, la présence du jazz se fait sentir à chaque instant. Il est le zeste sans lequel les ambiances, aux apparences de cocktails, créées par le prince de la « trompinette » ne seraient pas ce qu’elles sont. A chaque note, un alcool, une liqueur, un aromate. A chaque méandre de l’action, un climat, un paysage, un décor. Mais ici comme là, toujours le JAZZ !


Loup Trio & Alain Carré : comédien et adaptation

Piano : Clément Meriemme
Batterie : Loup Godfroy
Contrebasse : Jonathan Chamand


A l’occasion de la 7ème édition des VOIX D’HAUTECOMBE, festival d’art vocal, qui se déroule chaque année le 2ème we d’octobre à la Grange batelière de l’Abbaye d’Hautecombe, une série d’événements se dérouleront sur le territoire autour du Lac du Bourget, de l’avant-pays Savoyard et de Chambéry : musique ancienne, lectures musicales, jazz, musique du monde
Site : www.voixdhautecombe.com
Le festival les Voix d’Hautecombe est organisé par Philomène, collectif artistique chambérien , avec le soutien de : La Région Auvergne-Rhône-Alpes-Le Département de la Savoie-la SPEDIDAM-le SIVC Chautagne-les communes de Belley, Chambéry, Chanaz, la Fondation SNCF, le Crédit Agricole

Informations pratiques

Horaires

Vendredi 27 septembre 2019 à 19h.

Tarifs

Tarif unique : de 12 à 18 €.

Communication

Coordonnées

Auditorium de la Cité des Arts
Jardin du Verney
73000 Chambéry