> > Concours des terrasses, jardins et balcons fleuris : embellir ensemble la ville

Concours des terrasses, jardins et balcons fleuris : embellir ensemble la ville

21/09/2018

Développement durable Sport et loisirs

Si Chambéry peut se targuer de détenir trois fleurs au label des villes et villages fleuris et de devenir une ville de plus en plus attractive pour les touristes, c’est grâce à la qualité du fleurissement de son service espaces verts, mais aussi grâce à ses habitants et commerçants qui entretiennent leurs balcons, jardins particuliers ou partagés.

C’est en substance la teneur du propos de Michel Dantin, maire de Chambéry, vendredi, devant les huit lauréats du concours 2018 des terrasses, jardins et balcons fleuris, à l’Hôtel de Cordon. « Cette traditionnelle cérémonie est pour moi l’occasion de vous remercier pour votre contribution à l’embellissement de notre ville. Le cadre de vie des Chambériens, c’est une co-construction entre ce que peut faire la puissance publique à travers le service des parcs et jardins et ce que les particuliers font partager aux autres. Merci donc pour cet engagement qui vous honore », a déclaré le maire de la ville.

Un concours qui encourage à refaire son jardin chaque année

Martine, artiste peintre, qui habite une maison près du Square Jean Eustache à Chambéry est l’une des lauréates de cette édition, comme depuis de nombreuses années. Précédemment accompagnée de son mari, elle entretient aujourd’hui sa mémoire au travers de leur jardin fleuri de géraniums et de haies d’hortensias roses. « Cela devient difficile d’entretenir le jardin seule mais cela fait plaisir de se faire remarquer par un tel concours et m’encourage à le refaire chaque année ». Alice, distinguée mais pas lauréate cette année, contrairement aux deux précédentes éditions, participe depuis trois ans au concours pour le jardin collectif de sa résidence, aux Hauts-de-Chambéry : « Je l’embellis depuis huit ans toujours avec grand plaisir, sans jamais rien acheter en utilisant simplement des boutures ou des graines échangées avec d’autres jardiniers ! ».

Ancien jardinier de la ville et lauréat pour le jardin partagé de Lemenc

Une édition qui s’est déroulée sous le regard bienveillant d’agents du service des parcs et jardins, qui représentaient leur équipe de 80 personnes. « Cette année a été mis en place un prix collectif, qui a distingué le jardin partagé de Lemenc, pour mettre en valeur les jeunes de la nouvelle génération qui préfèrent travailler en collectif que seuls dans leur jardin », a expliqué Hugues, l’un des jardiniers de la ville. Ancien jardinier de la Ville de Chambéry, Robert n’a pas lâché sa binette et entretient aujourd’hui un petit coin de paradis du jardin de Lemenc. « J’y cultive des légumes divers et des fleurs annuelles, je prends du plaisir à jardiner, même à la retraite ! » glisse-t-il dans un sourire.