> > Plan canicule à Chambéry : être attentif aux plus fragiles

Plan canicule à Chambéry : être attentif aux plus fragiles

06/06/2018

Solidarité

Depuis le 1er juin et jusqu'au 15 septembre et conformément à la loi, le centre communal d'action sociale (CCAS) assure la coordination de ce plan et la tenue d'un registre nominatif des personnes fragiles susceptibles d'être incommodées par la canicule.

Les personnes de plus de 65 ans, celles de plus de 60 ans isolées et reconnues inaptes au travail et les adultes handicapés résidant à leur domicile peuvent s'inscrire ou être inscrites sur ce registre. L'inscription sur le registre est une démarche volontaire et gratuite.

Les personnes qui souhaitent s'inscrire ou faire inscrire un proche peuvent contacter le CCAS au numéro suivant :

04 79 60 50 20

Le plan canicule est déclenché par la préfecture lorsque pendant plus de 72 h, la température ne descend pas en dessous de 19 °C la nuit et 34 °C le jour.

Des partenariats avec la Croix Rouge et avec La Poste vont permettre une vigilance accrue en cas de déclenchement par le préfet du plan d’alerte et d’urgence (visite, appels téléphoniques).

Si vous connaissez une personne âgée ou handicapée vivant seule et recevant peu de visite, soyez attentif.

Quelques conseils et bonnes pratiques en cas de fortes chaleurs :

  • Passez au moins 3 heures par jour dans un endroit frais
  • Rafraîchissez-vous
  • Mouillez-vous le corps, plusieurs fois par jour
  • Buvez fréquemment et abondamment même sans soif
  • Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...)
  • Evitez les efforts physiques pendant les vagues de chaleur, en particulier aux heures les plus chaudes de la journée
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s'il fait plus frais)
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l'aide
  • Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Plus d'informations et de conseils :

Ministère de la solidarité