> > Le service espace vert mobilisé pour la prévention du patrimoine arboré

Le service espace vert mobilisé pour la prévention du patrimoine arboré

06/03/2017

Développement durable

Le 6 mars dernier, la tempête Zeus a fait de nombreux dégâts à Chambéry. Les services se sont mobilisés très rapidement pour mettre en sécurité l'espace public. Le travail réalisé sur les arbres s'inscrit dans une démarche globale pour préserver le patrimoine arboricole de la ville de Chambéry.

Le 6 mars dernier, lors de la tempête Zeus, le vent a soufflé à plus de 120 km/h à Chambéry, et plus de 76 arbres sont tombés sur l’espace public. Les services de la ville sont intervenus le jour même puis les semaines suivantes cumulant 1 820 heures d’intervention dès la première semaine. « Une équipe d’élagage était placée en astreinte le week-end précédent puisqu’une alerte orange était annoncée. Les services ont réagi très rapidement pour mettre en sécurité les secteurs concernés », explique Daniel Briand, responsable du service espaces verts.

Un travail de préservation des arbres sur le long terme

Au delà de l'aspect exceptionnel de l'événement, le travail réalisé s'inscrit dans une démarche sur le long terme qui vise à préserver le patrimoine de plus de 14 000 arbres de la ville de Chambéry.

« Une tempête permet d’emmagasiner des données sur les arbres, explique Richard Gentit, technicien de l’arbre. Nous visualisons les systèmes racinaires des arbres et nous pouvons ainsi emmagasiner des précieuses informations sur la santé de l'arbre. Nous menons un véritable travail de prévention tout au long de l’année. Les arbres sont régulièrement diagnostiqués. Si un arbre est jugé dangereux, il est soit abattu, soit mis en sécurité lorsque cela est possible. De nombreux critères sont pris en compte ». Une charte de l’arbre a été élaborée et reprend l’ensemble des bonnes pratiques à respecter.

En chiffres : la tempête Zeus du 6 mars à Chambéry

  • Plus de 120 km/ h de vent le 6 mars dernier
  • 76 arbres tombés sur l'espace public
  • 12 voitures accidentées
  • 6 candelabres et luminaires cassés
  • 1820 h d'intervention du personnel municipal la semaine du 6 mars
  • Patrimoine de 14 000 arbres conservés