Petit historique

Le village de Chambéry-Le-Vieux est antérieur à la ville de Chambéry. Aux 17ème et 18ème siècles, son église devient célèbre comme lieu de pèlerinage. Les enfants “ ombrageux et peureux ” y étaient amenés, d’où le nom de Notre Dame de Saint Ombre (aujourd’hui la Chapelle).

Au début du 19ème siècle, le village comptait plus de 500 habitants. La nouvelle église a été construite de 1860 à 1864 et son clocher date de 1893.

En 1960, Chambéry-Le-Vieux, commune de (513 ha), fusionne avec Chambéry, en période de pleine expansion et devient le plus grand quartier de Chambéry.

Aujourd’hui

Certains hameaux ont beaucoup changé, de nombreux terrains ont trouvé une vocation périurbaine (voie rapide, zone d'activité économique des Landiers, lotissements) mais le village maintient solidement son caractère résidentiel et campagnard à 5 mn du Centre Ville, offrant l’avantage d’être un des quartiers les plus courtisés de Chambéry.

Signe de bonne santé, Chambéry-Le-Vieux s’anime de 29 associations créant la vie du quartier.

Chambéry-Le-Vieux, situé dans un vallon propice à l’évasion, offre un véritable joyau de petits sentiers facilement praticables. Il symbolise la reconquête d’un site naturel, magnifiquement réhabilité : La Côte Bardon, pour tous les promeneurs en quête de calme et d’air pur.