> > > > Histoire de Chambéry Laurier

Histoire de Chambéry Laurier

Le quartier du Laurier doit son nom à la famille des Comnène, dont l'ancien Empereur de Constantinople, acquit au XVIIème une demeure, qui existe encore, dans le faubourg Montmélian, à l'angle de la rue du Chardonnet.

Le Laurier était son emblème.

En 2003, le Conseil municipal a choisi de nommer ainsi un quartier regroupant les secteurs des Charmettes jusqu'aux Monts, en passant par le faubourg Montmélian, Curial, la Calamine, Mérande et Joppet ; un quartier de presque 324 hectares sur les 2 118 que compte notre cité !

Sa diversité en fait sa richesse : villas côtoyant immeubles, maisons de retraite jouxtant établissements scolaires ... chacun y trouve sa place ; d'autant qu'outre les nombreux équipements culturels (Maison des Charmettes, Espace Malraux Scène Nationale, Médiathèque, MJC ...), il offre de nombreux espaces de verdure, avec les parcs de Buisson-Rond, Antonin Piot (Les Monts), l'Etincelle ou la colline des Charmettes, chère à Jean-Jacques Rousseau.

C'est également un quartier qui bouge, dont le « cœur » commence à battre sur Mérande avec la construction d'un gymnase, d'une salle polyvalente et d'un nouvel espace vert !

Si le recensement de 1999 dénombrait quelques 11 618 habitants du Laurier, soit plus du cinquième de la population chambérienne, tout porte à croire que nombreux sont ceux qui, depuis, les ont rejoint, séduits par sa qualité de vie.